Do you know Paris? Léonard de Vinci au Louvre et le vol de la Joconde

 

On a volé la Joconde !

 

Le vrai peut quelquefois n’être pas vraisemblable : on a volé la Joconde au musée du Louvre ! Comment ce vol extraordinaire a-t-il pu être perpétré ? Comment ses auteurs (… ) ont-ils pu décrocher cet inimitable chef d’oeuvre au milieu du Salon carré, l’emporter, lui, la glace qui le recouvrait et le cadre qui l’entourait, sans éveiller l’attention de qui que ce soit ? Toutes ces questions, jusqu’à l’heure présente, demeurent sans réponse.

Cet article du Petit Parisien du 23 août 1911 annonce la disparition de la Joconde du musée du Louvre…  le début d’une histoire rocambolesque qui a fait couler beaucoup d’encre.

 

Do you know Paris? Léonard de Vinci au Louvre et le vol de la Joconde Le Petit Parisien joconde disparue toile vinci leonard louvre disparition

 

Avec l’ouverture de l’exposition exceptionnelle sur Léonard de Vinci, nous revenons sur le vol mythique de la Joconde en 1911. Dérobée du Louvre , son absence met Paris en émoi pendant deux longues années.

On ne présente plus  la Joconde : cette toile mystérieuse peinte par Léonard de Vinci au 14ème siècle. Plus qu’un peintre, Léonard de Vinci est un homme d’esprit universel, à la fois artiste, organisateur de spectacles et de fêtes, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain… Il est notamment célèbre pour ses recherches  sur toutes sortes de machines volantes et roulantes. Il a ainsi imaginé des inventions qui ont nourri l’imaginaire des ingénieurs du 14e siècle jusqu’à aujourd’hui, ce qui lui procure cette aura qui l’entoure encore de nos jours.

La Joconde a été peinte en au début du 14e siècle, il représente la Florentine Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo. Son sourire énigmatique pourrait être le premier sourire peint de l’histoire. Le portrait ouvre ainsi de nouveaux canons d’expressions dans la peinture de la Renaissance car au-delà du sourire de Mona Lisa, le sfumato laisse les peintres de l’époque pantois. De nombreux peintres copient ou rendent hommage, la rendant extrêmement populaire pour l’époque et continuent encore aujourd’hui (Le Louvre en a d’ailleurs fait un album). Ces reproductions sont d’ailleurs l’objet d’un article, peu avant sa disparition en 1911.

 

Do you know Paris? Léonard de Vinci au Louvre et le vol de la Joconde Excelsior journal illustré quotidien joconde toile peinture vinci leonard

 

La disparition du portrait de Mona Lisa, dit La Joconde, est un évènement majeur dans le monde de l’art d’avant guerre.

– Le 21 août 1911, Vincenzo Peruggia, vitrier italien, est déterminé. Il connaît bien le musée, il a travaillé à la mise sous verre de nombreuses œuvres reconnues et aujourd’hui, il vient pour une autre raison : il va voler la Joconde.

L’italien la décroche, la glisse sous sa blouse et s’en va. Il connaît le chemin et les gardes le connaissent : il part sans être inquiété.

– Le 22 août 1911, le peintre Louis Béroud vient pour reproduire la Joconde sur commande du musée. Dans la salle, la toile n’est plus là. On sonne l’alarme et les recherches débutent.

Guillaume Apollinaire et Pablo Picasso sont soupçonnés : ils fréquentent Géry Pieret, un aventurier belge qui se vante d’avoir subtilisé des objets d’art au musée à plusieurs reprises.

De nombreuses et conséquentes récompenses sont proposées et l’affaire grossit.

Pendant ce temps et durant deux ans, le voleur garde le précieux tableau caché au fond d’une valise sous son lit dans son appartement parisien sans être soupçonné.

– Deux ans plus tard, le 10 décembre 1913, lors d’un voyage en Italie, Vincenzo Peruggia passe chez un antiquaire. Le vitrier se vante de son vol et l’antiquaire prévient les autorités.

Le voleur est arrêté dans sa chambre d’hôtel par les autorités et clame avoir agi par patriotisme en ramenant l’œuvre dans son pays d’origine.

– Le 13 décembre 1913, le portrait mythique est retrouvé ! Le tableau est reconnu et authentifié par le directeur du musée de Florence et le directeur des musées d’Italie.

– Le 14 janvier 1914, la Joconde retrouve sa place au Louvre et n’en bougera plus.

 

Une aventure pleine de rebondissements qui a duré deux ans. Le portrait de Mona Lisa est toujours une des pièces maîtresses du musée du Louvre, au cœur de l’exposition De Vinci qui fait grand bruit en cette fin d’année, elle fait partie des oeuvres les plus représentatives du créateur avec le « Salvator Mundi ». Une belle occasion de découvrir l’oeuvre de Léonard de Vinci au fil de cette exposition, la plus vaste jamais organisée à l’occasion du 500e anniversaire de sa mort en 1519.

 

Do you know Paris? Léonard de Vinci au Louvre et le vol de la Joconde Le Petit Parisien Journal paris vintage wikipedia joconde retrouvee leonard de vinci

Informations pratiques

Dates : Du 24 octobre 2019 au 24 février 2020

Lieu : Musée du Louvre, Hall Napoléon

Tarif : 17 €
Réservation obligatoire d’un créneau horaire : www.ticketlouvre.fr

Renseignements : 01 40 20 53 17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *