Do you know Paris? Les 120 ans d’aventures du ticket de métro

« Je suis le poinçonneur des Lilas, pour Invalides, changer à Opéra. Je vis au coeur d’la planète, J’ai dans la tête un carnaval de confettis, J’en amène jusque dans mon lit !”

Ticket de métro : Billet donnant droit à l’admission dans un véhicule de transport public. Petit rectangle de carton remplissant poches, portefeuilles et poubelles, également utilisé comme marque page pour qui n’en a pas ou base d’origami pour qui s’ennuie.

Distribué pour la première fois en juillet 1900 avec la première ligne de métro (devenue aujourd’hui la ligne 1), le rectangle de carton a mené une vie bien remplie. En bientôt 120 ans, il est devenu le symbole du voyageur parisien. Composté, poinçonné, déchiré et plié, il a adopté de nombreuses formes et, chez Appartonaute, nous souhaitons rendre hommage au sésame du métro parisien avant sa dématérialisation annoncée en 2020.

 

Do you know Paris? Les 120 ans daventures du ticket de métro gare metropolitain cmp paris

 

Un début très attendu

C’est donc en 1900 que le premier ticket est distribué par la Compagnie du chemin de fer Métropolitain de Paris (CMP). Conçue pour l’Exposition universelle, cette première ligne est une célébration après 50 ans de débats politiques et deux ans de travaux. Ce nouveau mode de transport souterrain à succès fait des envieux et voit vite émerger un concurrent : le Réseau Nord-Sud. Ce dernier ouvre sa propre ligne du même nom. Elle traverse donc Paris du Nord au Sud et deviendra la ligne 12 d’aujourd’hui.

Voyager, oui mais dans quelle classe ?

A cette époque, deux catégories de passagers existent : la première classe et la deuxième classe. La première classe bénéficie d’un arrangement différent du wagon et a son propre ticket de couleur rose. La seconde classe possède un ticket blanc crème et monte dans la partie arrière du train. Cette distinction donnera lieu à une différenciation colorée des tickets jusqu’à sa disparition complète en 1991. Avec l’interdiction de fumer dans les lieux publics qui s’applique en 1992, le métro change radicalement dans son utilisation quotidienne durant ces deux années.

Une croissance exponentielle du réseau ferroviaire

L’agrandissement du réseau est rapide et fait rapidement gonfler les tarifs du petit ticket parisien : il commence à 15 centimes d’ancien franc en seconde classe et 25 centimes en première classe, pour atteindre le seuil symbolique d’un franc ancien en 1930 pour la première et 60 centimes pour la seconde classe. Le titre de transport parisien continuera ainsi de grimper avec les décennies. Avec ces nombreuses évolutions, le ticket s’adapte : il arborera désormais une lettre qui signifiera les évolutions tarifaires aux voyageurs.

 

Do you know Paris? Les 120 ans daventures du ticket de métro 220px Ticket X RATP 1965

Tarif X en deuxième classe

 

En 1920, il existe déjà 10 lignes différentes de métro et la ligne Nord-Sud fusionne avec le reste du réseau CMP en 1930. Le réseau continue de grandir : 14 lignes en 1939, 13 lignes et 279 stations en 1980, 16 lignes et 366 stations en 2003.

Validation & magnétisation

De 1900 à 1973, pour être valide, ce billet doit être poinçonné par l’un des nombreux poinçonneurs du métropolitain, un métier important pour la bonne tenue du réseau ferroviaire et de la régularisation des voyageurs. Pour simplifier les trajets des travailleurs, une carte a d’ailleurs été créé en 1941, elle comprend 6 allers-retours, chacun étant poinçonné le jour J. Malheureusement, avec l’augmentation des fraudes, la modernisation et les flux de plus en plus importants, le ticket de métro change et adopte la bande magnétique : bonjour les composteurs mécaniques, au revoir messieurs les poinçonneurs. La bande magnétique apporte une plus grande fluidité pour les usagers.

 

Do you know Paris? Les 120 ans daventures du ticket de métro Gare de la Bastille 1 300x165

Station « Bastille » – 1903

 

Avec l’arrivée de cette bande vient aussi l’avènement de la Carte Orange en 1975. Cette révolution permet aux parisiens de voyager en illimité dans différentes zones d’Île-de-France pour un prix mensuel ou annuel, accompagné d’une carte nominative. Mais cela n’empêche pas le ticket T d’arriver dans les poches des parisiens et touristes en 2003 : il permet des correspondances plus simples avec le métro, le bus et le RER dans Paris, le tout pour 1€. Grâce à son succès, il évolue en 2007 pour permettre plus de correspondances et devient le ticket T+ pour suivre l’évolution de la société et les nouveaux besoins de la population francilienne.

Pour simplifier encore les trajets et les tarifications, le Pass Navigo est mis en circulation courant 2001 et fonctionne grâce à une puce sans contact qu’il suffit de poser sur la borne. La dématérialisation est en marche et nous ne regretterons pas la fameuse « démagnétisation à cause du téléphone / clefs / pièces de monnaie ».

Vers un monde sans tickets

Le système tel que nous le connaissons aujourd’hui est donc issu de 120 ans d’évolution, vis-à-vis de la société et des nouveaux besoins de la population francilienne. La nouvelle carte Navigo Easy sera la réponse à une demande écologique et économique : en effet, les petits rectangles en carton ont rapidement généré des poubelles remplies, des portefeuilles et poches encombrés, le tout finissant souvent par terre. Les coûts d’impression papier seront d’autre part réduits à zéro pour faire place à la production des cartes à puce durables et individuelles. Ces Navigo Easy contiendront jusqu’à 30 tickets T+ dématérialisés et les Pass Navigo seront quant à eux toujours consacrés aux abonnements mensuels ou annuels.

Voyager dans la capitale avec les transports en communs parisiens contribue au plaisir de la découvrir de façon authentique et professionnelle, toujours en mouvement avec des projets comme le futur « Grand Paris ». Appartonaute et ses équipes profitent de chaque trajet pour découvrir un nouvel élément insolite de la vie parisienne. Connaître toujours mieux Paris que nous affectionnons reste l’une de nos meilleures expertises pour vous accompagner dans la recherche de votre appartement idéal alors contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *