Do you know Paris ? Quelle est cette tour rue Etienne Marcel ?

Pour les Appartonautes, l’histoire de Paris est indispensable pour cerner l’architecture des quartiers et savoir où dénicher le mieux le type de biens que recherchent leurs clients. Parmi les biens les plus marquants, beaucoup ne sont pas à vendre car ils appartiennent au patrimoine de la ville ou de l’état (ouf!). L’un d’entre eux, qui raconte la période médiévale de Paris est la Tour Jean-Sans-Peur. Elle reste un élément de curiosité pour le quartier de Châtelet-les-Halles.

Dans le plus pur style de l’époque médiévale, cette tour est tout ce qu’il reste du dernier palais des ducs de Bourgogne à Paris. Au début de son histoire, en 1270, Robert d’Artois, second fils de Louis VIII, travaille à l’ancrage de sa famille dans le paysage français. Il achète cette demeure, à l’époque positionnée contre l’enceinte construite au 12ème siècle et la nomme “L’Hôtel d’Artois”. Il se situe alors en périphérie du Paris moyenâgeux. Quand le premier duc de Bourgogne en hérite en 1384, la bâtisse prend le nom d’ “Hôtel de Bourgogne”. Ce patrimoine s’étend alors entre les rues Montorgueil et Saint-Denis avec l’enceinte qui les relie, traversant l’hôtel. De part et d’autre, les rues Tiquetonne et Mauconseil délimitent les flancs du domaine. 

En 1407, Jean 1er de Bourgogne, dit “Jean-Sans-Peur”, en quête de pouvoir, assassine son cousin et frère du roi, Louis d’Orléans. Par ce geste, le second duc de Bourgogne déclenche un conflit entre les Armagnacs et les Bourguignons qui marquera la ville de Paris par une guerre civile. 

Do you know Paris ? Quelle est cette tour rue Etienne Marcel ? Jean sans peur portrait peinture cut 300x218

Par D’après Jean Malouel — The Bridgeman Art Library, objet 204998, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=9085831

Il décide de marquer cette ascension par la force avec l’embellissement et l’agrandissement de l’Hôtel de Bourgogne dont il a hérité. C’est cette extension qui donnera naissance à la Tour qui prend son nom. Cette tour d’escalier mène alors aux nouvelles constructions et revêt tous les apparats prouvant le pouvoir de Jean-Sans-Peur : décorations riches, voûtes ouvragées, trône…Cette tour a aussi pour fonction d’impressionner par sa hauteur et dissuader par un donjon à la vue dégagée et stratégique au coeur du palais et au-dessus du rempart. Les travaux durent de 1409 à 1411.

Pourquoi “Jean-Sans-Peur” s’appelle-t-il ainsi ? Lors d’une guerre entre les Ottomans et l’occident en 1396, Jean 1er de Bourgogne remplace son père à la tête de l’armée française. Il est alors comte de Nevers, titre qu’il cédera plus tard à son frère. Jean part alors en campagne, accompagné de nombreux chefs de guerre. Jean combat férocement et ce surnom de “Sans-Peur” lui est donné.

Jean est assassiné à son tour en 1419 à cause du conflit sanglant qu’il a lui même commencé entre Armagnacs et Bourguignons, qui dure jusqu’en 1435. La bâtisse y survit jusqu’en 1477 où le petit-fils de Jean-Sans-Peur décède et tous les biens des ducs de Bourgogne sont laissés à l’abandon pendant les 60 années qui suivront. De nombreuses ventes et de nouvelles rues percées dans le quartier amèneront à la redécouverte de la Tour en 1866, lors des travaux haussmanniens (voir l’article) et de la naissance de la Rue Etienne Marcel.

La Tour Jean-Sans-Peur est acquise en 1884 par la ville de Paris. Elle est alors classée comme Monument Historique et protégée. Cependant, il faudra attendre plus d’un siècle avant une restauration et une ouverture au public en 1999. Depuis, elle est consacrée à de nombreuses expositions et à la découverte du Moyen-Âge. 

Singularité dans le deuxième arrondissement de Paris, la Tour Jean-Sans-Peur est telle un mirador au milieu des pierre de taille de la rue Etienne Marcel… à deux pas de notre bureau ! Et qui sait ? Peut-être voit-on votre futur appartement depuis la tour de guet ? Si votre désir est de saisir la bonne opportunité dans le coeur historique de Paris, veillez à être debout aux aurores pour saisir les bonnes opportunités….comme à la chasse. Ou faites appel à nos services et profitez des grasses matinées du week-end !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *