Do you know Paris? La rue Crémieux : redécouvrez la couleur à Paris

 

Chez Appartonaute, ce que l’on aime avec Paris, ce sont les petites surprises qui se cachent entre les rues. La capitale regorge de curiosités pour qui sait regarder et aujourd’hui, nous voulions vous en faire découvrir une. La rue Crémieux est un arc-en-ciel “caché” à quelques pas de la Gare de Lyon. Une singularité pour les explorateurs et un havre de paix pour les habitants.

Do you know Paris? La rue Crémieux : redécouvrez la couleur à Paris

 

Comme son atmosphère diffère des rues parisiennes classiques et bien connues, la première rencontre peut être étonnante. Ici, la grisaille parisienne n’existe pas. Vous êtes comme dans une bulle à part, loin de Paris. Couleurs sur les murs, décorations peintes à la main autour des portes et des fenêtres, plantes vertes et chats naviguant entre les jambes des curieux et les pots de fleurs, les 35 pavillons montés de deux étages ont été construit d’un bloc selon un modèle de cité ouvrière très demandé au milieu du 19ème siècle.

A son ouverture en 1865, la rue s’appelle “L’avenue Millaud” en honneur au promoteur qui l’inaugure : Moïse Polydore Millaud. Elle remplace les Arènes Nationales qui s’étaient installées dans ce quartier en 1851 et dont l’entrée donnait sur la place de la Bastille. Fermées en 1855, les arènes sont alors détruites et remplacées par de nombreux lotissements créés par la Compagnie Générale Immobilière, dont Moïse Polydore Millaud est le fondateur. En 1897, l’avenue Millaud devient la rue Crémieux en l’honneur de Isaac-Jacob Adolphe Crémieux (1796-1880). Ce dernier est connu pour avoir édité le décret Crémieux en 1870 qui attribuait la nationalité française aux juifs venus d’Algérie.

 

Do you know Paris? La rue Crémieux : redécouvrez la couleur à Paris facade appartement parisien colore couleur beau 1024x768

 

Depuis 1993, la rue Crémieux est devenue piétonne et, à la demande des habitants, entièrement pavée pour l’occasion. En échange de ce chantier de pavés, la mairie demande un ravalement des façades de la rue. Les occupants s’exécutent et repeignent alors toutes les façades avec les couleurs vives qui font sa popularité. Aujourd’hui, les habitants de la rue Crémieux sont quelque peu victimes de leur succès : blogueurs, touristes, influenceurs de tous poils se succèdent chaque jour pour se prendre en photo dans ce cadre unique et pittoresque, créant un ballet incessant devant les habitations. Notre conseil : si vous passez dans le quartier ou si vous avez un peu d’avance pour votre train (vraiment moins de 10 minutes à pied de Gare de Lyon), n’hésitez pas à jeter un oeil dans ce lieu hors du temps.

D’autres quartiers colorés à travers le monde :

▪ Neal’s Yard – Londres, Angleterre

▪ La Boca – Buenos Aires, Argentine

▪ Zamość, Pologne

▪ Calle Carabobo – Maracaibo, Venezuela

▪ Canal Nyhavn – Copenhague, Danemark

▪ Burano, Italie

▪ Bo-Kaap – Le Cap, Afrique du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *