Do you know Paris? Le cimetière du Père Lachaise, un lieu insolite du tourisme parisien

En tant que chasseur d’appartements, nous sommes amenés à visiter et à connaître tous les quartiers de Paris pour dénicher le bien idéal de nos clients. Parmi ces lieux, certains parisiens affectionnent notamment le Cimetière du Père Lachaise. Pour ou contre y faire la balade du dimanche, pour ou contre un séjour avec une vue dégagée sur les mausolées, certains considèrent ce voisinage et le calme qu’il offre comme une bénédiction, tandis que d’autres préfèrent des quartiers plus « vivants ». Lorsqu’il s’agit des attentes de nos clients, notre rôle en tant que chasseurs d’appartements est de nous approprier leurs désirs comme si c’étaient les nôtres puis de consacrer notre temps et nos connaissances au service de la réalisation de leur achat immobilier.

Il est toutefois difficile de parler du Père Lachaise sans évoquer son histoire, l’histoire des grands personnages qui l’occupent, et bien sûr, les histoires insolites qu’il recèle. Grand classique des anecdotes, le Cimetière du Père Lachaise fait partie des lieux favoris du tourisme alternatif parisien. Alors que tout le monde vient pour en visiter les tombes célèbres, peu de gens connaissent l’origine du nom du plus grand cimetière de Paris. Mais qui est donc le Père Lachaise ? Appartonaute vous le révèle :

François d’Aix de la Chaize est un prêtre jésuite français du 17ème siècle. Expert des monnaies antiques, il est d’abord professeur au Collège de la Trinité de Lyon, tenu par des jésuites, avant d’être appelé comme confesseur du roi Louis XIV en 1675. Par ses liens familiaux, il connaît déjà ce poste qu’exerçait son grand-oncle, le père Coton, auprès d’Henri IV. Pendant plus de trente ans, il est au côté du roi, à l’écoute de ses questions et de ses doutes. D’une influence modeste sur les affaires du royaume, il ne demeurait pas auprès du monarque, à Versailles, mais à Paris, proche de l’Église Saint-Paul. Les jésuites possédaient également une maison de campagne au Mont-Louis où le père La Chaize se retirait régulièrement. Le comte de La Chaize, son frère, prit grand soin de ces terres et ce terrain s’agrandit progressivement grâce aux dons du roi. Mont-Louis sera cédé en 1762 à cause d’une dette d’un des pères et commencera à se dégrader à compter de cette année d’abandon.

Do you know Paris? Le cimetière du Père Lachaise, un lieu insolite du tourisme parisien cimetiere pere lachaise tourisme mont louis paris 1024x631

En 1765, une loi pour assainir Paris est promulguée qui interdit les cimetières intra-muros. Tous les cimetières sont ainsi fermés, le dernier étant le cimetière des innocents en 1780. Cela fonctionne pendant un temps mais rapidement la ville manque cruellement de sépultures. Ainsi en 1804, près d’un siècle après la mort du père La Chaize, cet espace de Mont-Louis devient le premier cimetière civil : le cimetière de l’Est. Les parisiens le boudent pendant de longues années jusqu’à ce que la ville le renomme “cimetière du Père-Lachaise” en l’honneur de cette figure encore très appréciée des habitants du quartier. Malgré la nécessité d’enterrer dans les murs de Paris, le cimetière accueille très peu de monde à ses débuts : à peine 13 tombes en 1804.

Do you know Paris? Le cimetière du Père Lachaise, un lieu insolite du tourisme parisien pere lachaise statue gisant belle sculpture ancienne 1024x576

Le préfet de Paris décide, quelques années plus tard, de transférer les tombes de Molière et La Fontaine ainsi que d’autres célébrités de l’époque et ainsi commence la réputation de ce cimetière mythique. Elles seront par la suite les voisines d’autres personnalités populaires au fil des siècles comme Edith Piaf, Jim Morrison, Oscar Wilde mais aussi Alain Bashung, Honoré de Balzac et René Lalique.

Aujourd’hui, le cimetière du Père Lachaise est l’un des cimetières les plus célèbres du monde. Avec plus de trois millions et demi de visiteurs par an et une superficie de presque 44 hectares, il est, de loin, le plus visité. Certains amoureux de l’histoire sont passés maîtres dans l’art de faire vivre les contes et légendes de ce lieu à travers des conférences réputées. En voici quelques exemples :

▪ La visite guidée officielle du cimetière

▪ Roger Vanni : Les célébrités du Père Lachaise

▪ Thierry Le Roi : Son exploration du cimetière en mode “NécroRomantique” est même accessible aux enfants pour un vrai spectacle plein d’anecdotes.

 

Mais le cimetière recèle des histoires plus insolites contées à travers un autre genre de conférences :

▪“Père Lachaise insolite” avec Charlotte de Paris Zigzag

▪ Bertrand Beyern : Entre les animaux du cimetière, les crimes, l’érotisme et les tombes célèbres, de nombreuses conférences à faire !

▪ “Mystérieux Père Lachaise avec un vampirologue” : découvrez une face inattendue, ésotérique et mystérieuse du cimetière, guidé par Jacques Sirgent.

 

Le quartier du 20ème arrondissement, situé sur la rive droite de la Seine, borde l’Est de Paris et avec l’ambiance village de Belleville et la vie qui habite les rues commerçantes, les habitants profitent de cet endroit un peu à part. Populaire, c’est un quartier en transformation qui offre des vues uniques de la capitale. En parlant de vue, il est vrai que nous nous posons quand même une question : Êtes-vous pour ou contre la vue d’un cimetière, aussi célèbre soit-il, depuis votre appartement ? Nous serions curieux d’avoir votre avis !

Do you know Paris? Le cimetière du Père Lachaise, un lieu insolite du tourisme parisien cimetiere pere lachaise paris tombe gisant statue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *